Les édulcorants artificiels sont-ils vraiment mieux que le sucre?

“Puis-je vous avouer un truc?”

J’ai un de ces maux de tête à savoir ce qui est réellement le mieux entre le sucre raffiné et les édulcorants artificiels.

Personnellement, je pense que les deux sont poison. Mais, dans les faits, lequel l’est plus que l’autre?

Dans mon dernier article, je vous ai exposé les principales raisons pourquoi vous devriez arrêter le sucre.

Avez-vous entrepris des mesures pour l’éliminer ou avez-vous plutôt opté pour le remplacer par l’un de ces faux sucres?

Dans le fond, entre un poison à zéro calorie et un à 4 cal/g, me semble que le choix est évident!

“Ehh, oui: AUCUN! Les deux sont poison!”

Mais, supposons que vous n’ayez absolument pas le choix. Par exemple, vous vous retrouvez devant un distributeur de boissons gazeuses en plein désert du Sahara (plausible…), et que vous ayez le choix entre une boisson normale ou diète. Laquelle seriez-vous mieux de choisir?

“Bonne question!”

Voyons voir si vous serez en mesure d’y répondre à la suite de cette lecture ou si vous aurez mal à la tête également…


Le danger des faux sucres, un sujet controversé

Les édulcorants sont-ils poison?

Au cours des dernières années, les informations circulant sur le danger relié à la consommation d’édulcorants artificiels n’ont pas cessé de se contredire.

Certaines études démontrent leur toxicité pour l’être humain, tandis que d’autres affirment qu’ils ne présentent aucun danger à moins d’en ingurgiter une quantité phénoménale.

Quelqu’un va-t-il enfin prouver qui a raison ou ce débat va-t-il durer éternellement?!

Dans un article du CNN qui illustre bien l’histoire des sucres artificiels, la controverse y règne également. Mais, les plus récentes études citées témoignent de problèmes de santé causés par leur consommation.

L’une de ces études a trouvé que de boire plus de 2 portions de soda diète par jour était associé à un déclin des fonctions rénales chez les femmes, plus de 2 fois plus grand.

Une autre étude menée en 2012, suggère que la consommation quotidienne de boissons diètes mènerait à de plus grands risques d’accidents cardiovasculaires ainsi que de syndromes métaboliques et diabète de type 2.

On parle ici aussi de gain de poids, cancer et tumeur au cerveau…

Pourtant, dans ce même article, la FDA (US Food and Drug Administration) témoigne aujourd’hui que vous pouvez être presque certain qu’une dose modérée d’édulcorants artificiels ne va pas vous donner le cancer.

“Vous pouvez être PRESQUE certains?!”

Rien de rassurant…

Mais, continuons dans nos recherches.

Selon Scientific American, suivant une expérience effectuée par une équipe israélienne, les édulcorants artificiels pourraient changer vos bactéries intestinales de façon dangereuse. Cette altération pourrait mener à une intolérance au glucose et même jusqu’à des problèmes d’obésité.
Quant au New york Times, ils challengent les études prouvant la toxicité de telles substances.

Ils expliquent, à l’aide de plusieurs autres études, les corrélations possibles entre les problèmes de santé résultant de la soi-disant toxicité et les autres facteurs de l’expérience. Ils soulignent également la différence entre l’organisme des rats sur lesquels les études sont effectuées et le corps humain.

Finalement, ils accentuent leur point avec une analyse expérimentale concluant que l’utilisation d’édulcorants artificiels résulterait en un plus bas pourcentage de gras.

“Qui a raison, qui a tord selon vous?”

Un vieux dicton me dit: “Dans le doute, mets-en pas dans ta bouche!”

Aspartame, Cyclamate, Saccharine, ou Sucralose?

Comme vous avez pu le constater vous-même et selon Santé Canada, on ne dispose pas de preuves certifiant des risques pour la santé.

Le problème est que rien ne prouve le contraire non plus…

Néanmoins, pour certains, les édulcorants peuvent permettre d’aider à atteindre et maintenir un poids santé si ceux-ci sont consommés en quantité modérée et intégrés à une saine alimentation.

Je répète:

Si ceux-ci sont consommés en QUANTITÉ MODÉRÉE et intégrés à une SAINE ALIMENTATION!

Si votre coke diète vous donne la conscience tranquille pour manger une pizza ou un gâteau, ce choix ne risque fort pas d’aider à votre santé, ni à votre poids…

Cependant, si votre addiction au sucre vous dépasse et que ces faux sucres sont votre seule chance de vous en sortir, alors soyez au moins avisé des différences entre les plus populaires.1 2

tableau des principaux édulcorants aritifiels

Malheureusement, dans tous les cas, sucre ou édulcorant artificiel, ça reste: pas naturel!

Les édulcorants naturels, un choix plus santé?

Les sucres-alcools

Dans les édulcorants naturels, du moins considérés comme plus naturels, l’on retrouve les sucres-alcools: xylitol, maltitol, sorbitol, mannitol, isomalt

Contrairement aux édulcorants artificiels, ces sucres possèdent des calories, mais, généralement, en moins grande quantité que le sucre blanc. La différence est qu’ils ont peu d’impact sur la glycémie et donc, sont recommandés pour les diabétiques.3

Des études menées par Santé Canada ont conclu que leur utilisation ne présentait aucun risque pour la santé. Toutefois, la consommation excessive peut entraîner certains malaises gastro-intestinaux et avoir des effets laxatifs.

Sirop d’agave

sirop d'agave, le pire sucre...

Ce sirop sucré dit naturel parce qu’il provient d’une plante est l’un des nombreux exemples d’une bonne campagne marketing.

Bonne, mais mauvaise tout à la fois…

Disons campagne réussit, mais mauvais produit.

Selon Dr. Joseph Mercola, l’agave serait pire que le sirop de maïs. Plus grande concentration en fructose de tous les sucres sur le marché et, pour ainsi dire:

l’agave a la plus grande capacité à vous rendre gros…

Bref, si vous avez aussi été dupé par cette mascarade, ne le soyez plus et évitez ce sucre hautement transformé et certainement pas naturel!

Stévia pure

Stévia, un édulcorant naturel

Le stévia pure est peut-être enfin votre seul vrai édulcorant naturel sans calories pour combler votre dent sucrée sans les inconvénients des autres sucres et substituts.

Les études semblent en faveur de son innocuité jusqu’à maintenant. Vous pouvez donc l’utiliser pour sucrer vos gâteries, votre café et votre thé!

Mais, soyez certain d’acheter du stévia pure ou vous risquez de vous retrouver dans le même pétrin qu’avec le sirop d’agave…


Conclusion

Après analyse, les nombreuses controverses débattues par plusieurs études portent à réflexion sur la sécurité d’utilisation des édulcorants artificiels.

Changer un poison par un autre n’est peut-être pas la solution après tout!

Remplacer sa consommation en sucre par un substitut artificiel apporte non seulement l’incertitude de développer d’autres problèmes de santé, mais entretient votre addiction à ce goût sucré. Ce qui n’est pas une bonne habitude à prendre pour favoriser une alimentation contrôlée en glucides.

De plus, bien qu’il existe certains édulcorants naturels ne présentant pas d’effets secondaires, ceux-ci sont généralement peu nutritifs, peuvent contenir beaucoup de calories et souvent utilisés dans des produits hypercaloriques. Ainsi, ils ne vous aideront pas nécessairement à atteindre et maintenir un poids santé.

Enfin, la solution idéale demeure:

P.S. Une cuillère à thé de sucre naturel (sirop d’érable, miel…) ou d’édulcorant naturel par jour n’est pas la fin du monde non plus. Pas plus qu’une petite portion de faux sucres. Car comme dans n’importe quoi du genre:

La modération a bien meilleur goût!


Et maintenant, dites-moi, est-ce que les édulcorants font partie intégrante de votre quotidien?

Partagez-moi vos commentaires sur ma page facebook.

Et partagez cette image sur Pinterest! 🙂

Les édulcorants artificiels sont-ils vraiment mieux que le sucre?

Show 3 footnotes

  1. http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/ArticleComplementaire.aspx?doc=edulcorant_glossaire_do
  2. http://www.plaisirssante.ca/cuisine/nutrition/les-edulcorants-artificiels-sont-ils-sans-danger
  3. http://www.diabete.qc.ca/fr/vivre-avec-le-diabete/alimentation/alimentation-et-nutriments/les-substituts-du-sucre

Commentaires

À propos de l'auteure:  Maggie Dumoulin est une passionnée de la santé, une athlète et une entrepreneure (fondatrice de Primapure). Son but est de partager ses expériences et le résultat de ses recherches afin de vous aider à adopter de meilleures habitudes de vie.