À propos Mission, passions et buts

Avez-vous déjà eu le sentiment que peu importe vos efforts et sacrifices pour devenir plus en santé, vous ne parveniez pas aux résultats escomptés?

Eh bien, j’ai aussi eu cette impression plus d’une fois dans ma vie jusqu’à ce que je comprenne ce qui fonctionnait réellement pour moi.

Une alimentation inadéquate, le surentraînement, la surcharge de travail, le stress, le manque de sommeil, une mauvaise récupération, la gestion des émotions, l’influence sociale et même la pression culturelle… sont quelques-uns des facteurs risquant d’influencer votre état de santé.

Du moins, ce sont ceux qui ont principalement affecté le mien!

L’erreur que presque toutes les femmes font un jour ou l’autre

Et oui, comme nombreuses femmes dans ce monde, ma relation avec la nourriture n’a pas toujours été aussi harmonieuse.

En période d’adolescence, la privation était mon premier moyen d’entretenir une image digne des modèles de magazine: maigres et loin d’être en santé.

Maggie à 16 ans
Moi à 16 ans, l’âge durant laquelle je ne mangeais pas beaucoup mais je m’entraînais énormément…

Les innombrables heures hebdomadaires d’entraînement musculaire, de vélo de montagne et d’arts martiaux, étaient mon second.

L’image du corps parfaitement sculpté au couteau, préconisée par notre société au détriment de notre santé, était mon principal objectif.

Dans le sous-sol de chez mes parents, à l’aide de vieux haltères et du vélo elliptique de mon père, j’engageais des séances d’entraînement allant facilement jusqu’à trois heures, plusieurs fois par semaine. Sans compter les heures de déplacement sur mon vélo pour participer à mes cours de kick-boxing.

Maggie qui boxe sur un sac
Moi en entraînement de boxe à 16 ans.

Mon apport nutritionnel et calorique n’était certes pas adéquat à cette époque. Mais comme plusieurs, je croyais que moins je mangeais et plus je m’entraînais, plus j’atteindrais la silhouette dont je rêvais.

J’ignorais les conséquences désastreuses d’une sous-alimentation et du surentraînement.

Êtes-vous de celles qui pensent encore ainsi? Ou avez-vous déjà appliqué cette philosophie par manque de connaissances?

Moi oui, et ce, pendant une bonne période de temps avant que le manque de résultats et les pertes d’énergie ne sonnent une cloche dans ma tête!

Mon parcours vers de meilleures habitudes alimentaires

Après plusieurs mois, sans la trace d’un onze de muscle, je me suis mise à me questionner sur mes pratiques. Mes lectures m’ont alors valu de comprendre les conséquences du surentraînement et l’importance d’une alimentation adaptée.

J’ai réalisé que

près de 70% de notre image corporel résulte de ce que nous mangeons.

En plus d’avoir un impact direct sur notre santé et niveau d’énergie. Le 30% restant serait lié à l’entraînement et aux autres facteurs de la vie.

J’ai donc dû reconsidérer mon plan alimentaire, un outil essentiel à mon apparence ainsi qu’à mes performances physiques et mentales.

J’ai d’abord essayé de suivre le guide alimentaire canadien. Mais en respectant les portions suggérées, j’ai trouvé très difficile de garder la ligne, et ce malgré mon niveau d’activité physique élevé et mon métabolisme plutôt rapide.

À mon avis, ce guide est peu adapté à chacun et parfois même problématique pour certains.

Cependant, ma masse musculaire commençait à prendre forme. J’étais sur la bonne voie. J’avais maintenant les outils pour construire, mais qu’en était-il pour modeler?

Je n’avais pas du tout envie de devenir une culturiste masculinisée, massive et hors saison! Quelle femme en a réellement le goût?

Je vous rassure. Cette vision d’horreur qu’ont énormément de femmes à leur première séance d’entraînement est très difficile à atteindre, et vous aurez amplement le temps de vous en rendre compte avant d’y arriver.

L’image d’un physique de gymnaste ou d’une adepte de fitness est heureusement beaucoup plus réalisable. Et n’est-ce pas davantage ce que vous cherchez?

Néanmoins, c’est ce que moi je cherchais.

Je me suis donc inscrite dans un gym où j’ai rencontré de nombreux adeptes de la santé, sportifs et professionnels qui m’ont beaucoup inspiré de leur passion et énormément appris.

Par mon intérêt grandissant pour l’alimentation et son effet sur notre corps, j’ai commencé à expérimenter diverses modifications sur ma stratégie alimentaire.

J’ai fait appel à des experts et je me suis lancée dans une discipline pour laquelle l’alimentation et l’entraînement dans des conditions extrêmes sont des prérequis: le culturisme et plus spécifiquement le bodyfitness et le fitness.

La préparation pour ce type de discipline est physiquement et mentalement extrêmement exigeante. Alors, imaginez ceci combiné à un sport de performance (boxe et kick-boxing) ainsi que des études universitaires (en génie civil)!

Montage boxe et fitness 18 ans
Moi à 18 ans, à ma 1ère compétition de culturisme, un mois après avoir remporté les gants d’argent (boxe amateur) que l’on peut lire à la photo du centre.

J’ai dû affronter cette drôle de combinaison avec une alimentation stricte et contrôlée très loin du guide alimentaire canadien. Certes aussi très loin de mon optimum de performance…

Cependant, mes huit compétitions en bodyfitness de niveau local, national à mondial, au Canada et en Australie, m’ont tous apporté une réflexion approfondie de l’impact de la nutrition sur le corps. J’ai pu expérimenter diverses modulations alimentaires tout au long de mes préparations qui, chevauchées de combats d’arts martiaux et d’examens finaux, étaient très complexes.

Photos de Maggie en compétition de Fitness.
Moi de 22 à 25 ans en compétition de Figure-Fitness. Fame East et World à gauche, Québec de l’est centre droit et INBA National en Australie en bas à droite.

Certains types de diètes et méthodes d’entraînement utilisés m’ont fait traverser des conditions pas toujours idéales ni facilement supportables. Et croyez-moi, ce sont les régimes moins drastiques, plus complets et équilibrés, qui m’ont permis non seulement d’avoir l’énergie requise pour accomplir mes activités, mais d’atteindre le plus bas pourcentage en gras qu’une femme peut avoir, de façon naturelle, et ma meilleure apparence physique sur scène.

Ceux à restriction complète en glucides me rendaient inapte à être efficace durant mes cours, et laissaient mon muscle moins tonus. Si en plus, on m’enlevait mes lipides, je n’avais aucune chance d’avoir l’énergie requise pour passer au travers de mes journées.

C’était pénible. Et les rages de sucre incontrôlables! Sans compter qu’après quelques semaines, la perte de gras devenait impossible.

Mais avec une bonne préparation étalonnée sur une période de temps adéquate et les bons outils, tout était beaucoup plus facile et les résultats mille fois plus satisfaisants. 🙂

Morale de cette histoire

Cette discipline est régie d’une alimentation très stricte et parfois difficile à maintenir. Certainement pas fait pour tout le monde au quotidien. Cependant, il y a une certaine analogie à s’inspirer sur les réactions du corps humain avec les diètes qu’on lui impose. Le principe de base demeure le même.

Si vous ne fournissez pas à votre corps tous les nutriments dont il a besoin, ne vous surprenez pas qu’il ne réagisse guère comme désiré!

Après les études et les compétitions de fitness, est venu le temps pour moi, d’entreprendre une carrière. Ingénieure civile? Étonnamment pas du tout!

Maggie en ingénieure civil via en créatrice de Primapure
Moi à 24 ans lors de mon dernier stage en génie civil, inspectant l’armature d’un pont de l’autoroute 30 (Québec) contre mon slogan à la création de Primapure.

J’ai plutôt décidé de suivre ma plus grande passion et démarrer mon entreprise: Primapure Une compagnie dont le but premier était d’offrir des collations des plus nutritives. De composition naturelle et riche en super aliments, leurs saveurs intensément délicieuses pouvaient également servir de petites gâteries santé aux dents sucrées.

Ce tout nouveau défi stressant allait me demander beaucoup d’énergie. D’autant plus que mon esprit sportif refaisait surface vers un autre sport de performance: le crossfit. Une autre combinaison des plus exigeantes.

Pour y arriver tout en gardant la ligne, j’allais encore une fois devoir modifier ma stratégie alimentaire vers un régime axé sur l’énergie et la récupération.

Maggie en compétition de crossfit.
Moi à l’âge de 28-29 ans en compétition de Crossfit.

Ainsi, vous comprendrez que tout au long de ma vie, j’ai aussi eu à “dealer” avec d’autres problèmes reliés au stress, manque de sommeil et la surcharge de travail… Apprendre à contrôler et balancer ces facteurs fut tout aussi nécessaire.

Une progression continuelle

Encore aujourd’hui, j’expérimente, j’apprends et je réalise les erreurs du passé. Cela me permet de bonifier mon plan alimentaire pour le rendre plus approprié à mon rythme de vie actuel.

J’apprends également à équilibrer tous les aspects de ma vie vers un mode sain avec un équilibre entre le travail, le sport, la vie personnelle et sentimentale, le repos et la relaxation. Il s’agit de sujets importants si votre désir est de vivre le plus longtemps possible en santé et tout en étant productif.

La raison de mon existence sur le web

J’ai écrit le guide : ‘Maîtrisez votre alimentation – Améliorez votre santé, vos performances et votre bien-être’ parce qu’on me demande souvent des conseils sur l’alimentation, les suppléments et l’entraînement physique. Parce que j’ai des amies comme bien d’autres femmes qui ont des problèmes de sous/suralimentation. Parce que beaucoup trop de personnes manquent de connaissances de base sur la nutrition qui pourraient littéralement changer leur vie et aussi parce que j’adore pouvoir ainsi contribuer à améliorer leurs conditions physiques et psychologiques.

Alors j’ai décidé de mettre ma passion et mes 15 ans d’expérience, de recherches et découvertes, appuyées de sources professionnelles, au profit de toutes ces personnes désireuses de prendre le contrôle de leur vie.

Sur mon blog, je publie également des articles traitant de différents sujets d’influence sur la santé physique et mentale. Des conseils pratiques et simples sur la nutrition et les suppléments, sur comment augmenter ses performances et sa productivité par de meilleures habitudes de vie, par l’activité physique, par un sommeil plus récupérateur… et bien plus!

J’espère ainsi non seulement vous aider et vous permettre de profiter de mes expériences de façon accélérée tout en évitant les mêmes erreurs, mais également de pouvoir changer l’idée négative qu’ont certaines femmes face à l’alimentation, l’entraînement et leur image corporelle.

Ma passion au profit de votre santé, énergie et bonheur — voici ma motivation et inspiration.

Maggie en voyage devant le Golden gate à San Francisco


P.S. Inscrivez-vous à mon infolettre gratuite pour recevoir le meilleur contenu sur l’alimentation, le fitness et les saines habitudes de vie. Vous recevrez en bonus un cours gratuit pour apprendre à adopter et maintenir une alimentation saine.